Open main menu

Page:Notes on the State of Virginia (1853).djvu/78

This page has been proofread, but needs to be validated.
62
ANIMALS.

nish suppose 126; that is, the 26 common to Europe and America, and about 100 which are not in America at all. The American species then are to those of the rest of the earth, as 100 to 126, or 4 to 5. But the residue of the earth being double the extent of America, the exact proportion would have been but as 4 to 8.[1]

Hitherto I have considered this hypothesis as applied to brute animals only, and not in its extension to the man of America, whether aboriginal or transplanted.[2] It is the opinion of Mons. de Buffon that the former furnishes no exception to it:[3] “Quoique le sauvage du nouveau monde soit à-peu-près de même stature que l'homme de notre monde, cela ne suffit pas pour qu'il puisse faire une exception au fait général du rapetissement de la nature vivante dans tout ce continent: le sauvage est foible & petit par les organes de la génération; il n'a ni poil, ni barbe, & nulle ardeur pour sa femelle; quoique plus léger que l'Européen parce qu'il a plus d'habitude à courir, il est cependant beaucoup moins fort de corps; il est aussi bien moins sensible, & cependant plus craintif & plus lâche; il n'a nulle vivacité, nulle activité dans l'ame; celle du corps est moins un exercice, un mouvement volontaire qu'une nécessité d'action causée par le besoin; otez lui la faim & la soif, vous détruirez en meme temps le principe actif de tous ses mouvemens; il demeurera stupidement en repos sur ses jambes ou couché pendant des jours entiers. Il ne faut pas aller chercher plus loin la cause de la vie dispersée des sauvages & de leur éloignement pour la société; la plus précieuse étincelle du feu de la nature leur a été refusée; ils manquent d'ardeur pour leur femelle, & par consequent d'amour pour leur semblables; ne connoissant pas l'attachement le plus vif, le plus tendre de tous, leurs autres sentimens de ce genre sont froids & languissans; ils aiment foiblement leurs péres and leurs enfans; la société la plus intime de toutes, celle de la même famille, n'a donc chez eux que de foibles liens; la société d'une famille à l'autre n'en a point du tout; dès lors nulle réunion, nulle république, nulle ètat social. La physique de l'amour fait chez


  1. 1. Epoques, 378.
  2. Clavigero, 118.
  3. xviii. 146.